Cycles Alex Singer

Les freins

Les freins Alex Singer étaient réalisés manuellement pièce à pièce. Ils étaient du type cantilever, mais le patin ne basculait pas, il avançait en ligne droite vers le flanc de la jante.

La tige du porte­patin coulissait dans un logement, poussée par une came articulée. L'étrier central était une double poulie. Le câble venant de la poignée passait dans la poulie supérieure et allait se fixer en haut du hauban droit. L'effort pour freiner était donc divisé par deux.